Demandez à un agent de commercialisation ou à un propriétaire d’entreprise ce qu’il aimerait le plus au monde, et il vous dira probablement « plus de clients ». Qu’est-ce qui vient souvent après les clients sur la liste de souhaits d’une entreprise ? Plus de trafic vers leur site.

La présence en ligne est devenue indispensable afin de rester au coude à coude avec les entreprises les plus puissantes. En effet, une fois sur internet, il est tout à fait possible de faire jeu égal en termes de communication à condition d’avoir une bonne stratégie digitale. Toutefois, comme les plateformes actuelles ont des objectifs spécifiques, vous ne devez pas utiliser des techniques similaires pour augmenter votre trafic et vos leads. En outre, il n’est même pas utile d’être présent sur tous les sites web et les réseaux sociaux pour vendre au mieux.

Il existe de nombreuses façons d’augmenter le trafic sur votre site Web, et dans l’article d’aujourd’hui, nous allons en examiner 9, y compris plusieurs façons d’augmenter le trafic du site GRATUITEMENT.

Créez des contenus de qualité

La première chose à faire est de convaincre les leads que vous êtes un vendeur sérieux et fiable. Pour ce faire, il faut absolument mettre au point des contenus qualitatifs, aussi bien sur le plan rédactionnel que visuel.

Une des techniques les répandues est le SEO (Search Engine Optimization), également appelé référencement naturel. Comme son nom l’indique, elle permet d’optimiser sa visibilité sur les moteurs de recherche, tels que Google. Pour cela, il faut introduire les mots clés les plus pertinents concernant un thème. Dans la pratique, le rédacteur doit en fait se mettre à la place de l’internaute et déterminer les mots les plus susceptibles d’être saisis. À titre d’exemple, pour avoir des résultats probants sur « les hôtels de luxe en Grèce », il est nécessaire de taper les mots : « hôtels, luxe, 4 étoiles, 5 étoiles, Grèce, hébergement, vacances, tourisme, etc. ». Cela inclut aussi le champ lexical. Par contre, si la tâche semble ardue, Google RankBrain peut être d’une aide précieuse. Ce programme enregistre tout ce que les internautes ont tapé sur divers domaines pour dégager les termes les plus récurrents.

Vient ensuite le contenu visuel. Bien que les textes aident à être bien référencé, l’attention des internautes doit être maintenue une fois qu’ils ouvrent une page. Les images et les vidéos (davantage les images) aident énormément dans cette tâche parce qu’elles optent pour un format plus ludique. Par ailleurs, elles permettent de synthétiser certaines informations qui auraient semblé longues dans un texte. Quoi qu’il en soit, les supports visuels se doivent de respecter une charte graphique pour être en cohérence avec les objectifs d’une campagne.

Longueur & format

Il n’y a pas de formule magique pour réussir dans le marketing de contenu, malgré ce que certains voudraient vous faire croire. Pour cette raison, modifiez la longueur et le format de votre contenu pour le rendre le plus attrayant possible pour différents types de lecteurs. Entrecoupez des articles de blog plus courts et basés sur des actualités avec un contenu long.

Utilisez des vidéos, des infographies et des éléments basés sur les données pour un impact maximal.

Écrivez des titres irrésistibles

Les titres sont l’une des parties les plus importantes de votre contenu. Sans un titre convaincant, même le billet de blog le plus complet ne sera pas lu. Maîtrisez l’art de l’écriture de titres. Par exemple, pour nos clients, en fonction de la stratégie, ils nous arrivent d’écrire plus de dix titres différents avant de finalement choisir celui qui génèrera le plus de trafic. Alors réfléchissez bien à votre titre avant de cliquer sur «publier» !

Soyez social

Il ne suffit pas de produire un excellent contenu et d’espérer que les gens le trouveront – vous devez être proactif. L’une des meilleures façons d’augmenter le trafic vers votre site Web est d’utiliser les réseaux sociaux pour promouvoir votre contenu. Twitter est idéal pour les liens courts, accrocheurs tandis que la promotion via GoogleAds peut aider votre site à apparaître dans les résultats de recherche personnalisés et est particulièrement efficace dans les niches B2B. Si vous êtes une entreprise de produits B2C, vous pourriez trouver d’autres alternatives avec des sites sociaux riches en images comme Pinterest et Instagram, par exemple.

Voir article : Relations Presse

Annoncez

La recherche payante, la publicité sur les réseaux sociaux et la publicité display sont tous d’excellents moyens d’attirer des visiteurs, de bâtir votre marque et de mettre votre site en exergue. Ajustez vos stratégies payantes en fonction de vos objectifs – voulez-vous simplement plus de trafic, ou cherchez-vous également à augmenter les conversions ? Chaque chaîne payante a ses avantages et ses inconvénients, alors réfléchissez bien à vos objectifs avant d’atteindre votre carte de crédit.

Si vous espérez que davantage de trafic vers votre site se traduira également par plus de ventes, vous devrez cibler des mots clés à forte intention commerciale dans le cadre de vos stratégies de recherche payante. Oui, la concurrence pour ces termes de recherche peut être féroce (et coûteuse), mais les gains en valent la peine.

Ciblez les mots clés à longue queue

Votre base de mots clés à forte intention et vos bases de mots clés populaires sont-elles couvertes ? Il est alors temps de cibler également les mots clés à longue queue. Les mots clés à longue queue représentent la majorité des recherches sur le Web, ce qui signifie que si vous ne les ciblez pas dans le cadre de vos efforts de recherche ou de référencement payants, vous passez à côté.

Sponsorisez vos offres

L’une des erreurs les plus courantes, lorsque l’on vend en ligne, est de penser que les consommateurs viendront à nous tôt ou tard, juste parce qu’on est présent sur le web. Cela vaut aussi bien pour les sites e-commerce que les réseaux sociaux. Mais comment espérer vendre si on est nouveau sur le marché ? Pourquoi les gens iraient-ils vers nous ? Qui sommes-nous d’ailleurs ?

La première chose est de sponsoriser votre annonce ou votre page pour qu’elle apparaisse chez votre cible. Ne serait-ce que pour la curiosité, elle viendra faire un tour sur votre page et voir les autres offres. C’est ce qu’on appelle SEA (Search Engine Advertising) ou référencement naturel. Malgré tout, vous pouvez ne pas faire de SEA éternellement. Cela sert juste à donner un petit coup de pouce à votre entreprise à ses débuts sur le web. Cela signifie qu’une fois que les leads acquis, il sera possible de s’en passer. Cependant, les périodes de fête ou les baisses inopinées des ventes peuvent être l’occasion de relancer cette pratique pour ne pas être dépassé par la concurrence.

Faites un suivi après-vente

Le suivi après-vente est légèrement différent par rapport au très classique service après-vente. En temps normal, les vendeurs restent à disposition des clients en cas de problèmes sur les produits vendus. Le suivi après-vente, quant à lui, se présente comme un accompagnement plus poussé. Outre le fait de rester disponible en cas de dommages, il faut aller vers les clients pour leur demander des nouvelles.

Il est important de savoir s’ils ont été satisfaits et de connaître les axes d’amélioration possible en fonction de leurs réponses. En bref, l’objectif ici est d’inviter les personnes à partager leur ressenti et de leur proposer de nouvelles offres améliorées.

Pour la présentation des offres, il suffit de publier sur la plateforme si on fait du B to C. Le B to B est, par contre, plus exigeant. L’usage veut que l’on ait recours à un canal de communication plus formel : le mail. Il est alors nécessaire de préparer des campagnes e-mailing. L’e-mailing est en fait un mail informatif dans lequel une offre est présentée avec un maximum de détails. Ce dernier se montre donc consistant et cherche à séduire de nouveaux clients. Mais l’e-mailing est aussi accompagné par des newsletters. Cette fois, il s’agit d’un courriel synthétique et à caractère commercial. Celui-ci sert à mettre à jour les offres auprès des clients déjà acquis. Toutefois, en raison de leur longueur respective, il est préférable d’envoyer l’e-mailing moins souvent pour éviter de paraître intrusif. Un intervalle de 2 semaines à 1 mois semble tout à fait adéquat, tandis qu’une newsletter pourra être envoyée chaque semaine.

Assister à des conférences

Quelle que soit l’industrie dans laquelle vous vous trouvez, il y a probablement au moins une ou deux conventions et conférences importantes qui sont pertinentes pour votre entreprise. Assister à ces événements est une bonne idée – intervenir est encore mieux. Même un engagement parlant à mi-chemin décent est un excellent moyen de vous établir comme un leader d’opinion dans votre industrie et d’obtenir une exposition significative pour votre site.

En fin de compte, même si utiliser internet semble être un jeu d’enfant, la réalité est toute autre lorsqu’on y fait du business. Les concurrents sont en effet tellement nombreux qu’il faut des actions de communication cohérentes et soutenues pour se démarquer. Actuellement, il n’est plus possible de se faire valoir sans payer. Mais outre ce détail, il est nécessaire d’offrir un produit avec de la valeur ajoutée ainsi qu’un service tout aussi qualitatif une fois la vente conclue.

Voir tous nos articles