Les médias sociaux bien faits ont un énorme potentiel pour construire votre communauté de marque, développer votre clientèle et augmenter votre retour sur investissement. Mais tous vos efforts peuvent être annulés si vous faites toujours des erreurs de marketing sur les réseaux sociaux.

Pour garantir la réussite de votre entreprise sur son secteur, il est indispensable de couvrir toutes les zones de chalandise, ce qui inclut les plateformes dématérialisées. Depuis des années, les sites web ont permis de mettre en avant divers produits et services. Mais c’est actuellement sur les réseaux sociaux que l’on atteint plus facilement sa cible. Outre le fait de vendre et d’acheter, il s’agit d’applications pour raconter des histoires. Si la tâche paraît facile au premier abord, c’est en réalité tout un défi pour asseoir votre notoriété.

Ici, nous vous expliquons 5 erreurs de marketing sur les médias sociaux les plus courantes à éviter et « comment faire des médias sociaux » d’une manière qui apporte les résultats dont vous avez besoin.

1. Cibler tout le monde

En marketing, il y a un adage qui dit « quand on vise tout le monde, on ne vise personne ». En fait, il faut garder à l’esprit que chaque produit est destiné à une cible bien précise. Il est, par exemple, possible de proposer un smartphone de 1 500 euros à un mordu de high-tech, mais pas une jeune maman à la recherche d’accessoires pour son bébé. Cela est d’autant plus valable pour les actions sur le web. Le ciblage fait partie intégrante de la stratégie marketing, car il consiste à trouver le plus grand groupe d’individus susceptibles d’acheter votre offre. En visant uniquement les personnes intéressées, non seulement vous économiserez votre temps, mais aussi votre budget. Dans la pratique, il faudra déterminer les critères de segmentation les plus pertinents (âge, genre, revenu, etc.) avant de passer au ciblage. Pour les recueillir, il est nécessaire de faire une étude comportementale et de se baser sur les données existantes.

2. Faire du remplissage

Créer du contenu de qualité sur les réseaux sociaux, ce n’est pas seulement écrire de longs récits sur votre offre. Sur Facebook, par exemple, il y a environ 2,6 milliards de comptes avec 1,73 milliard qui sont les plus actifs en mars 2020. Il faut donc admettre une dure vérité : beaucoup (trop) de contenus sont affichés sur le fil d’actualités de chaque individu. Si vous vendez un bien ou un service, il faut définir les termes les plus pertinents en observant ce qui a déjà été fait ou en utilisant des logiciels de référencement, comme AdWords et Google Analytics. Il s’avère également intéressant de privilégier le visuel par rapport à l’écrit, en ayant recours à des affiches et des vidéos percutantes. Bien entendu, cela n’exclut pas le fait d’ajouter une légende. Mais avec un support de qualité, il ne restera qu’à inclure les mots clés les plus importants pour les accompagner.

3. Ne pas payer pour se faire connaître

Depuis peu, les entreprises ont énormément afflué sur les réseaux sociaux, car bon nombre de clients y sont connectés quotidiennement. Il serait donc dommage de ne pas allouer de budget pour promouvoir votre page ou votre produit. Aujourd’hui, chaque vendeur peut booster sa publication ou sa page pour une somme très abordable. Divers forfaits sont proposés par les réseaux sociaux. Certains sont valables pendant une journée. D’autres s’étalent quasiment sur un mois, voire un an. Le fait de sponsoriser sa page permet de l’afficher parmi les têtes de liste quand votre cible est connectée. C’est le produit qui viendra directement vers le client potentiel. En outre, investir s’applique à la création de contenu qualitatif et à l’analyse de données. Pour rappel, on peut vérifier combien de personnes ont visité sa page et combien ont été fortement interpellées par les prestations. Cela permet d’ajuster la stratégie marketing au fur et à mesure.

4. Travailler tout seul

Bien que vous gériez seul votre compte personnel, le défi devient plus ardu une fois que l’on s’engage sur un marché concurrentiel. Si les grandes entreprises réussissent à maintenir leur position de leader, c’est parce qu’il y a des efforts consentis derrière. Il existe effectivement des vendeurs qui ont déjà une stratégie bien définie, mais qui ne disposent pas des compétences techniques pour percer. Ainsi, il ne faut pas hésiter à engager des community managers, des infographistes, des rédacteurs web ou encore des analystes de données. Même si leur embauche engage des coûts, une bonne cohésion fera émerger des résultats probants, si on corrige évidemment les erreurs de manœuvre occasionnelles. Évitez d’automatiser les publications sur les réseaux sociaux, par le biais d’un robot. Il n’y a rien de plus déplaisant que de communiquer avec une machine qui réagit seulement face à des mots clés. Avoir des personnes à ses côtés permet d’humaniser le processus d’achat/vente.

5.  S’attendre à être n° 1 en peu de temps

Même si vous suivez à la lettre toutes ces astuces, il faut garder les pieds sur terre. Votre page se fera connaître progressivement et seulement si vous soutenez les efforts fournis jusque-là. Outre le travail effectué au niveau du référencement, des clients doivent aussi faire des retours positifs sur les prestations. Cela ne concerne pas uniquement la qualité des produits, mais aussi sur le service (l’accueil, l’accompagnement, la courtoisie, etc.). Eh, oui ! Même si les transactions se font en ligne, elles engagent toujours des personnes qui réagissent en tant que telles derrière leur écran. En moyenne, il faut patienter 6 semaines avant de voir les premiers résultats probants. Une fois ce cap franchi, il ne faudra pas se reposer sur ses lauriers.

Les réseaux sociaux, même s’ils sont ludiques pour des besoins personnels, deviennent vite des maîtresses exigeantes une fois que l’on y vend des produits ou services. Pour maintenir ou atteindre une position forte, il faut élaborer une stratégie pertinente qui engage, non seulement des ressources financières suffisantes, mais surtout un staff compétent et investi.

Adoptez une approche axée sur le public – définissez une stratégie claire avec des objectifs, apportez de la valeur à vos clients, faites preuve de service à la clientèle et répondez aux attentes du public. Si vous mettez ces conseils en pratique, vous devriez être sur la bonne voie pour avoir des médias sociaux qui augmentent votre clientèle et montent en flèche votre ROI – c’est ce que nous voulons tous.